Dashcam pour moto : quel est l’intérêt pour le motard ?

La dashcam ou dashboard camera (littéralement caméra de tableau de bord) est un gadget de plus en plus indispensable pour les motards. Permettant de filmer le moindre de vos déplacements, cet équipement peut également servir de preuve en cas de litige ou d’accident. Mais à quoi sert réellement la dashcam pour moto ?

Une caméra embarquée pour ses avantages pratiques

Si la dashcam pour moto était auparavant utilisée pour conserver les images durant les balades en deux roues, elle revêt actuellement un rôle plus important. Tout d’abord, cet équipement permet d’enregistrer chaque trajet effectué par la moto ainsi il peut servir de preuve dans le cadre d’un litige avec l’assurance.

Si un accident survient, le matériel vient témoigner. Le visionnage des images pourra d’un côté servir à établir la responsabilité du conducteur et d’un autre côté à retrouver la plaque d’immatriculation du fautif en délit de fuite. D’ailleurs, afin d’encourager l’usage de la dashcam, plusieurs compagnies d’assurance proposent aujourd’hui une réduction sur les cotisations pour les motos équipées du dispositif.

Un dashcam pour plus de plaisir !

Nombreux apprécient capturer les paysages qu’ils longent lors d’une balade en moto, mais on ne peut pas toujours sortir son Smartphone à toute occasion. Ainsi, au-delà de son rôle de témoin fiable, la dashcam pour moto permet également de saisir les images de vos plus beaux trajets, les bons moments et tous les évènements rencontrés durant le déplacement.

De même, elle peut aussi servir à enregistrer les incidents. En mode parking par exemple, la caméra s’active pour filmer l’environnement autour quand la moto est bousculée ou percute un obstacle. Elle pourra également capturer ce qui se passe lorsque quelqu’un tente de voler le véhicule.

Comment choisir une dashcam pour moto ?

Véritable outil de sécurité routière, la dashcam se décline sous différents modèles et marques. Pour trouver l’équipement adapté à vos besoins, il faudra considérer quelques critères à commencer par la résolution de l’image. Elle doit par exemple être assez correcte pour permettre la lecture de plaque d’immatriculation si besoin. Ainsi, une résolution minimum de 1080p est requise pour supporter les images HD. Il faudra également un angle de vision très large (160 ° au moins) pour une vision plus grande.

L’essentiel est que le modèle soit capable d’horodater les vidéos, c’est-à-dire les localiser et les dater. Pour ce faire, il devra embarquer un GPS. Par ailleurs, une vision nocturne est également indispensable afin de continuer à filmer même durant la nuit. D’autres fonctionnalités pratiques peuvent s’ajouter au dispositif : stockage des images, transmission des vidéos vers Smartphone, capteurs, etc. Notez toutefois que plus la dashcam sera performante, plus son prix sera élevé.

Débuter la moto : vers quel modèle se tourner pour commencer ?
Permis moto : quelles sont ces nouvelles questions théoriques ?