Suspension de permis : quel malus est appliqué ?

Une suspension de permis intervient lorsque les conducteurs commettent une infraction très grave au Code de la route. Effectivement, les infractions peuvent provoquer le retrait de permis. C’est une situation qui peut avoir des effets sur votre contrat d’assurance.

Quelles sont les conséquences de la suspension ou le retrait de permis sur l’assurance auto ?

L’assurance auto doit être immédiatement informée en cas de retrait ou de suspension de votre permis. C’est une obligation légale qui doit être effectuée le plus vite possible. Il est à noter que vous avez exactement 15 jours pour régler votre assurance auto après retrait de permis auprès de votre assureur. En outre, il est important de savoir que conduire en état d’ivresse entraîne l’augmentation du malus et la majoration de la prime d’assurance, elle peut augmenter de 150%. Elle peut même grimper jusqu’à 400% si les infractions commises sont nombreuses. En d’autres termes, l’assureur ne peut pas indemniser les infractions d’un conducteur alcoolisé et empêcher l’accroissement du malus. Suite à votre résiliation de contrat, vous pouvez souscrire à l’Assurance en direct pour malus après retrait de permis. Ses experts vous dirigent sur les modalités de souscription et vous renseignent sur les tarifs et les garanties qui conviennent à vos besoins.

Comprendre la suspension de permis

La suspension de permis est décidée par le Préfet ou bien un juge, retirant votre droit de conduire temporairement, elle ne remet pas donc en cause la validité de votre permis. La durée de la suspension dépend largement de la gravité de l’infraction commise. Il y a de nombreuses infractions qui pourront entraîner la suspension ou le retrait de votre permis, comme conduire en étant sous l’emprise de stupéfiants, ou refuser de se soumettre au contrôle d’alcoolémie, conduite avec un excès de vitesse, ou encore mettre en danger la vie d’autrui pouvant provoquer une incapacité totale de travail, et bien d’autres encore. Si la suspension de votre permis est à cause de l’alcool et si son taux trouvé dans le sang est supérieur à la limite autorisée, vous ne pouvez pas bénéficier de l’assurance après retrait de permis, avec une augmentation du malus.

Que faire après la suspension de permis ?

La durée de la suspension ou le retrait de permis est temporaire. Cette durée varie selon la gravité des infractions commises. Il est important de préciser que la durée de la suspension administrative dure environ six mois. Mais la sanction peut durer jusqu’à un an, si la nature de l’infraction est liée avec l’alcool ou à l’excès de vitesse. Par contre, la suspension judiciaire peut aller jusqu’à 3 à 5 ans, elle varie aussi selon les caractéristiques de l’infraction. Il faut faire attention, car le non-respect de l’interdiction de conduire peut entraîner la confiscation de votre voiture, mais également vous pouvez risquer 2 ans de prison avec une amende.

Santé,immobilier,auto : comparez les offres d’assurance en ligne
Suspension de permis moto : mon assurance peut-elle me résilier ?